contact
Prendre rendez vous

Blog

Spectacle du Projet baroque le 12/11/2020 avec les 1ST2S

12 novembre 2020

En ce jeudi 12 novembre 2020 à 13H30, les rayons du Roi soleil ont éclairé et paré la salle de conférence de l’INSTITUT CARREL de ses plus beaux atours, lors du spectacle final du Projet REGION/DAAC « Trésors du baroque musical européen au temps de Louis XIV ».

Un petit air de Versailles avec étendards flamboyants, tableaux, fanions dorés, bouclier à la fleur de lys et couronne royale encadrés par notre drapeau européen et notre Tricolore. Interrompu par le premier confinement en mars, ce projet commencé en seconde ST2S, a pu être poursuivi en ce début d’année scolaire avec la classe de 1ère ST2S, grâce au soutien de la Région et de la DAAC. Le spectacle final en guise de restitution, en partenariat avec l’Ecole de l’Oralité, s’est déroulé cette année à huis clos en respect du protocole sanitaire. Une répétition et un filage ont eu lieu le matin. Au programme du spectacle de l’après-midi, un discours introductif prononcé par Sirine, Dyna et Manon élèves de 1ST2S remerciant l’ensemble des partenaires et dédiant le spectacle à Jean-Marie BELMONT, grand danseur et chorégraphe français décédé le 10 octobre. Puis une saynète a été interprétée par Violette, Héloïse et leur professeur d’Histoire à partir de textes de Molière du Bourgeois gentilhomme et de L’Impromptu de Versailles, avec pour scénario le défi imposé aux artistes de l’époque : comment monter un divertissement royal sur ordre du roi en seulement deux jours ? Un challenge que la classe de 1ST2S a relevé avec rigueur et brio, transformée en courtisans d’un jour du Roi soleil, avec l’orchestre de sa majesté composé de 4 musiciens et de danseurs baroques professionnels. Les élèves, sous la houlette de leur maître de danse, Anouk MIALARET ont dansé « La Matelote » de Marin Marais tel un ballet de cour. Elsa, élève de 1ST2S a réalisé son rêve en jouant au clavecin « La Sarabande » de HAENDEL, qu’elle avait appris en amont au piano. Deux airs, appris avec leur maître de chant Anne Catherine VINAY, ont été chantés en chœur : « Vos mépris, chaque jour » de LAMBERT en vieux français, roulant les « R » s’il vous plait et un chant joyeux « L’air des Marins » de PURCELL en anglais. Anouk et Renaud CHARLES ont exécuté avec grâce et légèreté un rigaudon, une chaconne, une paysanne et l’orchestre a interprété une très belle musique de LECLAIR. Enfin, les élèves ont terminé par un bis avec une reprise de l’air des Marins, avec éventails pour ses dames et grand chapeau pour monsieur comme à la cour. Un challenge réussi, celui de faire chanter et danser du baroque à des jeunes du 21ème siècle afin de leur faire vivre ce répertoire unique du patrimoine culturel français et européen. Pour tous ceux qui n’auront pu malheureusement être présents, le spectacle a été filmé en intégralité et verra aussi la réalisation d’un teaser du projet par le vidéaste Vincent RUBIN. La classe de 1ST2S remercient Mme GUIONNET Directrice Générale de l’Institut CARREL, Mme MEYER Proviseur adjointe, Mme ROZIER Responsable pédagogique, Mr REMOT CPE Mme POLO, Référente Culture et Professeur Documentaliste, Mme BERTHOD-BONO responsable de la Communication, les professeurs, la vie scolaire, les membres de l’Administration et de la gestion des bâtiments qui les ont soutenus dans ce projet. Merci à l’ensemble des partenaires du projet, L’Ecole de l’Oralité avec son Directeur artistique Emmanuel BARDON, Juliette MARION et Camille DUBOST, la Région Auvergne Rhône-Alpes et la DAAC (Délégation académique aux arts et à le culture) de l’Académie de LYON pour leur financement, La LOUCE avec le vidéaste Vincent RUBIN, les artistes avec les musiciens comme Anne Catherine VINAY claveciniste, Valérie DULAC violoncelliste, Myriam CAMBRELING violoniste, Renaud CHARLES flûtiste et la danseuse baroque Anouk MIALARET. Parce que chaque jeune a droit en France à un parcours artistique et culturel lui permettant de connaitre son histoire, de se construire, de s’épanouir, de s’ouvrir à l’autre et de vivre pleinement la liberté de création artistique et culturel propre à tout citoyen. Sandrine RAMBAUD-JAMCODJIAN, Professeur d’Histoire-Géographie et responsable du Projet Pour ce projet, le montant de la subvention de la Région Auvergne Rhône-Alpes est de 1500 euros et de la DAAC de 600 euros