DE niveau BAC Technicien(ne) de l'Intervention Sociale et Familiale / TISF

Niveau d'admissionFilièreType de formationNiveau
Pas de niveau requis Santé / Social Initiale BAC

Objectifs du DE niveau BAC Technicien(ne) de l'Intervention Sociale et Familiale / TISF

 

qui sont les tisf ?

Les TISF sont des professionnels de l’action sociale qui interviennent auprès des familles et des personnes rencontrant des difficultés. Leur objectif est de préserver leur autonomie et les soutenir, en les aidant dans leur vie quotidienne. Les TISF contribuent au développement de la vie familiale et soutient tout particulièrement la fonction parentale. Leurs interventions permettent une action de prévention, d’accompagnement, de restauration et d’insertion réelles et durables.

  • OBJECTIFS DE LA FORMATION

    La formation de 950 h et 1155h de stage a pour objectifs :

  • Accompagner les stagiaires dans leur parcours de construction des compétences professionnelles des TISF ; dans leur découverte ou leur approfondissement de la connaissance des publics ; dans leur connaissance des institutions et organismes acteurs de l’action sociale ; dans leur apprentissage d’une méthodologie de travail, des modes d’intervention, et dans leur insertion dans le milieu professionnel ;
    Permettre aux stagiaires de développer leur autonomie, leur capacité d’adaptation, leur pertinence d’intervention, leurs qualités éthiques et déontologiques dans les situations professionnelles
    Permettre la professionnalisation des stagiaires, c’est-à-dire la construction des compétences attendues de travailleur social de niveau 4.
    Réussir le diplôme.

Les atouts de carrel

Taux de réussite 2018 : 100 % (contrat de professionnalisation et initial)

Les valeurs de l’institut se déclinent dans la formation au DE TISF comme dans les autres filières de Carrel.


L’ambition positive
Il s’agit de permettre l’accès à cette formation à des personnes ayant le niveau BAC très motivées, et ayant une vocation pour le travail social mais en difficulté de conceptualisation, de rédaction… Les ateliers, la guidance individuelle, l’aide à la recherche leur permettront de suivre cette formation.
Après quelques années de vie professionnelle, les TISF peuvent évoluer vers des fonctions d’encadrement comme responsable de secteur au sein d’association d’aide à domicile. Ils peuvent également continuer leurs études pour poursuivre vers une formation de CESF, d’éducateur spécialisé ou d’assistant social.

L’employabilité
Le lien entre les lieux de professionnalisation et l’école sont très forts et réels notamment grâce à la participation massive de professionnels intervenant dans la formation.
Carrel développe une communauté d’anciens élèves, ALUMNI CARREL, bien investie par les étudiants en travail social.
L’école est le relais entre les employeurs proposant une offre et les jeunes diplômés.
Une enquête d’insertion sera faite à 6 mois pour mesurer l’employabilité de nos diplômés.
Le métier de TISF est un métier en tension. De nombreux postes sont vacants, les structures ont de réelles difficultés pour recruter faute de candidats

L’innovation
Les outils professionnels et les modalités d’intervention vont évoluer sous la pression des changements et des besoins des populations fragiles : fracture numérique, écarts entre les territoires, problèmes urbains…
Nous souhaitons que nos stagiaires se forment pour faire face à ces évolutions, en sortant des modes de travail et d’intervention classiques, en en découvrant d’autres, en faisant appel à leur créativité.
Nous mettons à la disposition des étudiants des salles informatiques, des personnels techniques et pédagogiques.

Le civisme, la citoyenneté
Les stagiaires TISF sont associés à tous les événements de Carrel porteurs de ces valeurs : conférences, tables–rondes sur la laïcité, sur la vie sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap, l’illettrisme, la discrimination, etc.
Nous portons une attention particulière à la formation sur l’éthique et la déontologie, afin que ces notions soient porteuses de sens et de réalité professionnelle. Ce module comprend un apport théorique, l’intervention de cadres institutionnels partenaires qui présentent leurs réalités dans leurs institutions et une séance de TP (mise en situation).

Contenu du DE niveau BAC Technicien(ne) de l'Intervention Sociale et Familiale / TISF

18 mois sur nos sites délocalisés à Chambéry et Valence, avec présentation au diplôme en juin de la 2e année.950 heures d’enseignement théorique et 33 semaines de stage pratique.


5 stages sur des sites qualifiants, associations, services et établissements de l’action médico-sociale.

Organisation de la formation sur les 2 ans

Le choix d’organiser la formation en modules (diviser les DF en sous parties), correspond à la nécessité :

  • d’individualiser les parcours de formation (allégements et VAE)
    de dégager des axes forts, en rassemblant des contenus, pour donner du sens aux DF ; chaque DF a ainsi été divisé en modules, dont le volume a été déterminé.
  • Le temps de formation (semaines) est divisé en journées de 7 heures, attribuées à un ou deux modules au maximum.
    L’ensemble des modules a été réparti sur les 2 ans de formation en tenant compte :
    D’une progression des contenus et des acquis
    Des mises en situation professionnelle ; les stages ont des objectifs propres aux DF correspondantes et s’articulent aussi avec d’autres DF
    De l’articulation des modules entre eux et avec les périodes de stage.


Les moyens pédagogiques
Choix pédagogique concernant les formateurs

Les formateurs intervenant dans la formation sont principalement issus du secteur de l’action sociale. Leur intervention a pour objectif de donner des connaissances, de susciter une réflexion relative aux domaines du cours, tout en la situant dans l’activité professionnelle quotidienne. Les étudiants apprennent ainsi à repérer, puis connaître les compétences spécifiques des différents acteurs de l’action sociale, et à positionner leurs propres compétences dans ce champ.

  • Les formateurs ont donc deux fonctions :
    L’apport de connaissances
    Aider les stagiaires dans la construction de leur identité professionnelle.

Le "fil rouge" de cette formation est assuré par le responsable pédagogique qui présente chaque période, son contenu et ses objectifs. Chaque période se termine par un bilan qui permet aux étudiants d’exprimer la progression de leurs compétences professionnelles et les questionnements qui en découlent.
Ce travail donne du sens à l’ensemble de la formation.

  • Coordination et pertinence pédagogique :
    de la cohérence pédagogique globale de la formation
    de la mise en place des sites qualifiants
    de l’intégration de cette formation dans le développement des territoires, en articulation avec les organismes d’action sociale, particulièrement la CAF et le Conseil Départemental.

  • Explication des Modalités Pédagogiques
    La formation professionnelle nécessite une mise en œuvre de modalités pédagogiques adaptées :
    à un public composé souvent d’adultes en formation, qui ont quelquefois arrêté leurs études en 1ère ou terminale
    à l’acquisition de compétences professionnelles; nous entendons par acquisition de compétences professionnelles des savoirs, savoir-faire et savoir-être, qui ont fait l’objet d’apports théoriques en centre de formation et qui ont été confrontés au terrain (expérimentés sur le terrain de stage ou envisagés en situation professionnelle) et évalués.

Ces modalités doivent en outre permettre aux apprenants d’être des acteurs de leur parcours de formation, que ce soit dans l’appropriation des connaissances, comme dans les parcours professionnalisant des stages. Elles doivent permettre l’autonomie, la mise en expérience, l’évaluation.


  • Nous avons retenu comme modalités pédagogiques :
    Les cours théoriques,
    Les travaux de groupe (construction de dossiers, participation à des manifestations, ateliers …) en petits collectifs permettant confrontation d’idées et débats
    Les travaux pratiques TP, pour les pratiques de la vie quotidienne mises en lien avec les connaissances
    L’analyse de la pratique professionnelle
    L’accompagnement individualisé, pour les écrits et l’évaluation du parcours
    Les travaux individuels dirigés (recherche, écrits, dossiers)
    Les bilans collectifs, pour l’évaluation collective de la formation.


Cours théoriques
Les formateurs sont recrutés pour leurs compétences d’expertise dans le domaine concerné et une proximité avec la profession de TISF ; on trouve des travailleurs sociaux, responsables de services d’action sociale, praticiens dans une discipline des sciences sociales et humaines.
L’ensemble des formateurs est informé par une réunion annuelle, du projet pédagogique dans son ensemble des DC à acquérir, des DF ; ils ont connaissance des stages, de leurs objectifs et de leur positionnement dans la formation.
Ils ont pour consigne d’appuyer le contenu de leur intervention sur expérience professionnelle
Ils sont alertés sur la difficulté (au moins en début de formation) des stagiaires à prendre des notes pertinentes. Ils ont pour consigne de vérifier régulièrement le niveau d’intégration des apports, et d’adapter leurs méthodes.

Les personnes en charge du DE (formateur permanent et responsable de la formation) sont à leur disposition sur demande, pour tout problème concernant ces aspects.
Les cours magistraux représentent environ 70% du temps total.

Nous complétons cette offre pédagogique par la possibilité d’assister à des conférences, des forums, des manifestations soit au sein de Carrel soit proposées sur les lieux proches des sites.

Les travaux de groupe
Certains DF prennent appui sur des travaux de groupe ; ainsi, l’approche de la vie quotidienne sera abordée à partir de dossiers préparés en groupe, sur les aspects psycho-sociaux de l’alimentation, de l’habillement, des loisirs, etc.
Cela permet de développer : la recherche collective de ressources, la négociation, la mise en commun de rédaction et de mise en forme, la présentation devant un groupe.


Les TP (travaux pratiques)
Ils permettent aux étudiants de mettre en pratique les savoirs techniques : cuisine, réparation de vêtements, repassage, puériculture…

L’analyse de la pratique

Il s’agit, à partir de situations rencontrées en stage, et qui ont posé problème, de mettre en œuvre une démarche de mise à distance, d’analyse et d’explication ; ces séances sont assurées par un psychologue. Elles sont programmées au retour de chaque stage.

  • L’accompagnement individualisé :
    Il concerne les écrits, dossier et situations professionnelles, le passage à l’écriture est un exercice difficile pour ce type d’apprenants ; il représente souvent une aventure nouvelle, une appropriation de la technique, de dépasser un certain nombre d’angoisses (la page blanche, le jugement, les souvenirs négatifs du parcours scolaire et de ses échecs, etc.).
    Nous avons mis en place un accompagnement en 2 temps : un travail en ateliers (petits groupes) et un suivi individualisé : chaque étudiant a un formateur référent, qui suit son travail d’écriture ; il ne s’agit évidemment pas de « faire à la place » mais bien de guidance, d’aide à la compréhension ce qui est demandé, d’aide méthodologique, de soutien.

Le volume de ces 4 modalités (travaux de groupe/TP/analyse / accompagnement individualisé) représente 10 % du volume des DF.


Réussite au DE :

Chaque DC donne lieu à un suivi particulier.
Les modalités de certification sont appliquées suivant le référentiel.
Afin de permettre un meilleur suivi, nous organisons également en plus des examens informels afin d’évaluer le stagiaire et vérifier si l’ensemble des notions sont comprises. Ceci peut être sous forme de QCM, dissertation, questions…

Le DE s’obtenant par la validation de chaque DC indépendamment des autres, le dispositif tend à accompagner chaque stagiaire dans son parcours de validation.

Les travaux individuels : ils représentent le temps laissé aux étudiants pour la constitution de leurs dossiers, recherches, travail personnel. Ils favorisent la capacité à effectuer seul des recherches documentaires, des travaux de rédaction, de préparation ; ils représentent 5 % du temps total de la formation.

Les bilans collectifs : en fin de première année et en fin de formation sont prévus 2 temps de bilan collectif. Il s’agit de permettre au groupe de s’exprimer collectivement sur le parcours de formation, les contenus, les apports, la construction des compétences, les formateurs, l’environnement et les conditions de la formation.

Profil des candidats

âgé(e) de 18 ans au moins, avez réussi les tests d’admission. Le niveau minimum requis est début de classe de 1ère.
épreuve écrite de 2h pour évaluer vos aptitudes à l’expression écrite et votre connaissance du secteur social.
épreuve orale de 20 minutes pour évaluer vos motivations et aptitudes au travail social et votre capacité de communication.

 

Avant l’inscription, à l’envoi du DOSSIER DE CANDIDATURE seront joints :

un document présentant le PROJET PEDAGOGIQUE comprenant les objectifs, le déroulement de la formation, les moyens, les modalités de préparation des certifications, les équipes pédagogiques, le projet d’alternance, et les modalités pédagogiques choisies.

Informations clés du DE niveau BAC Technicien(ne) de l'Intervention Sociale et Familiale / TISF

Durée : 18 mois
Nombre d’heures de formation :  950
Niveau d’admission : 18 ans révolus
Niveau acquis : Bac

Frais de scolarité : 100 €

Rentrée : 4 novembre 2019

 

Information collective

Site 1

MFR MORESTEL

ATTENTION : nouvelle adresse de la MFR Chapeau Cornu 211 rue de la Rivoirette 38510 MORESTEL

Informations collectives  : mercredi 28 aout à 10h ou lundi 09  septembre à 14h ( Merci de vous inscrire auprès de Mme Bertrand ou Mme Rakotoanosy)

Sélection entrée écrit : mer 25 septembre de 10h à 12h

Sélection entrée oral : le jeudi  03 octobre à partir de 9h

 

 

Site 2 

MFR SEYSSEL

Informations collectives :  mardi 3 septembre à 14h et vendredi 13 septembre  à 10h ( Merci de vous inscrire auprès de Mme Bertrand ou Mme Rakotoanosy)

Sélection entrée écrit : mercredi  25 septembre de 10h à 12h

Sélection entrée oral : le mardi 01 octobre à partir de 9h

 

Le coût de la formation est pris en charge par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Responsable pédagogique

Karine Bertrand : kbertrand@carrel.fr

Conseillère pédagogique

Isabelle Rakotoanosy:  irakotoanosy@carrel.fr

 

Nous contacter

Bureau des inscriptions 04 37 28 75 82 ou par e-mail inscriptions@carrel.fr

Les documents de la formation

Nom du document Téléchargement
Projet pédagogique
Règlement d'admission
Taux de réussite 2018
Dossier de candudature 2019